Banniere Festival d'Annecy 2021

LA VIGILIA

Affligeant

Alors qu'il travaille seul dans sa grande demeure, Edgardo, un riche intellectuel péruvien, est attaqué et séquestré par Jessica, une jeune fille violente et perdue. Harcelée par une bande de délinquants, elle va finalement demander de l'aide a Edgardo...

Un riche intellectuel séquestré par une jeune fille perdue, puis décidant de l'aider à sortir de sa condition, voila un "buddy movie" qui aurait pu avoir du sens, mêlant fond social, thriller et syndrome de Stockhölm. Mais non. Mal filmé, mal éclairé, mal joué, mal monté, mal écrit (le grand chelem), "La vigilia" n'est qu'une farce filmique ridicule. Il n'y a rien à sauver. Une déception pour un film qui clôtura l'édition 2012 des Reflets du cinéma ibérique et latino américain de Villeurbanne.

François ReyEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire