UNE VIE AILLEURS

Un film de Olivier Peyon

Loin de yeux, près du cœur

Sylvie décide d’aller chercher son fils Felipe, enlevé quatre ans auparavant par son ex-mari, en Uruguay. Elle est aidée par Mehdi, un assistant social, qui a pour mission d’apprendre à connaître le garçon. Il découvre alors que Felipe est heureux auprès de sa tante et sa grand-mère, qu’il est un enfant joyeux et épanoui ayant sa propre vie en Amérique latine…

"Une vie ailleurs" raconte le combat d’une mère pour retrouver son fils et le ramener en France après quatre ans de séparation. Accompagnée et aidée de Mehdi, elle découvre que Felipe est heureux auprès de sa tante et de sa grand-mère. Isabelle Carré incarne alors tour à tour une mère nerveuse à l’idée des retrouvailles, énervée par les obstacles qu’elle rencontre, n’en faisant qu’à sa tête avant de devoir affronter la dure réalité : elle devra ré-apprivoiser son propre fils. On pourrait avoir de la sympathie pour cette femme qui mène un véritable combat au nom de l’amour filiale, mais, au contraire, c’est plutôt l’agacement qui nous guette tant le personnage est à fleur de peau et incapable de contrôler ses émotions. C’est pourquoi, Mehdi, incarné avec brio par Ramzy Bedia, apporte une bouffée d’oxygène grâce à sa sensibilité, son intelligence et sa tempérance. Felipe, lui, est un rayon de soleil à la joie communicative et dont le charisme crève l’écran.

On note quelques incohérences ou faiblesses scénaristiques. En effet, difficile de comprendre pourquoi Mehdi s’embarquerait dans cette entreprise que l’on devine illégale, mais on peine également à envisager ce qui pousse la tante de Felipe à offrir un verre à un étranger français sans aucun raison apparente… Cependant, le spectateur baigne dans cette ambiance festive et ensoleillée où il fait bon vivre. Les habitants sont chaleureux et les enfants aiment jouer au foot, dans une bonne humeur communicative. Alors, bien que le scénario soit prévisible, il faut avouer que le film n’en reste pas moins un agréable divertissement.

Lucie GaillardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire