Bannière Festival Alpe d'Huez 2022

UNE NUIT

Un film de Niki Karimi

Une jeune femme est obligée de passer la nuit dehors, à Téhéran, car sa mère a prévu de recevoir son amant dans leur appartement commun…

Ce film, signé Niki Karimi, rappelle étrangement "Ten (10)" de Kiarostami, parce qu’il est presque entièrement filmé en voiture, mais aussi parce qu’il est constitué d’incessantes discussions qui en disent long sur la condition de la femme dans la société iranienne. Mais, en choisissant de nous conter trois prises en stop successives, la réalisatrice dresse aussi un portrait de la gente masculine de son pays, traduisant quelques espoirs d’évolution dans les mœurs et dans l’éducation.

L’héroïne croise donc un mari insistant, un médecin séparé et respectueux et un mari déçu car bafoué. Ces trois rencontres instruisent sur les tendances de la société, où la polygamie serait consacrée par les textes du prophète. L’utilisation de la caméra vidéo permet de rendre l’aspect inquiétant des rues, et le vague harcèlement exercé par des véhicules anonymes, envers cette femme exposée et vulnérable. Le danger est palpable comme le dénouement est attendu.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire