Parce qu'on en a jamais assez !

UN VOYAGEUR

Un film de Marcel Ophuls

L'histoire de Marcel Ophuls pour réviser ses classiques

À travers son parcours de réalisateur, Marcel Ophuls reviens sur les événements marquants de sa carrière à travers divers voyages et extraits de ses propres films…

A 85 ans, et 18 ans après la sortie de son avant-dernier long-métrage "Veillées d'armes", le cinéaste Marcel Ophuls signe une dernière œuvre aux allures de mémoires. "Un Voyageur" documentaire autobiographique est une véritable traversée sur l'histoire du 7ème art à travers les yeux du réalisateur, lui-même fils d'un autre éminent cinéaste: Max Ophuls. Il sera par ailleurs plus question du père que du fils. Un père dont on devine l'omniprésence et le symbole qu'il représentait aux yeux de Marcel.

Marcel Ophuls nous livre confidences, anecdotes sur les débuts tumultueux de son père à Hollywood. Il nous conte l'exile de sa famille fuyant la gangrène hitlérienne qui envahi l'Europe et combien cet évènement a influé sur le cinéma de père et même sur sa propre œuvre. La seconde guerre mondiale tient une place prépondérante dans le film. Au gré de voyages en France, en Amérique, en Suisse ou en Allemagne, Ophuls revient sur les lieux de son enfance et confie ses souvenirs avec beaucoup d'humour et d'espiègleries. Les entretiens sont souvent agrémentés d'extraits de classiques du cinéma des des années 40.

L'intime surgit parfois comme lors de cet entretien avec Jeanne Moreau. Il y mentionne son amitié avec François Truffaut, ses correspondances avec Kubrick, non sans émois. Intéressant, tantôt touchant, parfois drôle, Marcel Ophuls signe ici plus un autoportrait qu'un réel documentaire sur l'œuvre de la famille Ophuls.

Alexandre RomanazziEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire