Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

ULTIMO TANGO

Un film de German Kral

Touchant et sensuel, un hommage éclatant au tango

Deux légendes du tango - Maria Nieves et Juan Carlos Copes - un style qui marquera le XXe siècle mais aussi l’histoire d’une passion amoureuse…

A travers l'histoire de Maria Nieves et Juan Carlos Copes, deux légendes du tango, ce n'est pas seulement un hommage à la plus sensuelle des danses auquel nous assistons, c'est aussi à une histoire de passion amoureuse à laquelle nous sommes invités. Les deux danseurs se rencontrent alors qu'ils n'ont pas vingt ans. Un duo de légende se forme, apportant ses lettres de noblesse au tango. Ils se marient puis se séparent tout en continuant à danser. La cohabitation amour/danse devient dévorante et la collaboration artistique s'arrête. Vingt plus tard, il a 83 ans, elle 80, ils se font face... pour une dernière danse ?

La réussite de ce film est le parti pris de confier le rôle de Maria et Juan jeunes à deux jeunes duos de tango actuels. Ils retracent ainsi les grands moments de ce couple (rencontre, séduction, heure de gloire, dispute…) dans des chorégraphies à l'élégance raffinée et à la sensualité ravageuse. Mais nous voyons aussi Maria intervenir, raconter ses souvenirs, coacher les jeunes danseurs avec un enthousiasme à toute épreuve. N’étant donc pas uniquement ancré dans le passé, le film montre la valeur de transmission à travers le passage de relais de Maria à la jeune génération. Jamais poussiéreux, le film est résolument tourné vers l’avenir.

C'est toutefois la force du souvenir qui apporte au film sa puissance poétique et dramatique. Ces souvenirs revivent sous nos yeux, nous émeuvent, nous emportent et ne nous donnent qu'une envie : partir à Buenos Aires et entamer une danse ! Avec Wim Wenders à la production, on n'est donc pas surpris de retrouver la qualité et la force de documentaires tels "Buena Vista Social Club" ou "Pina". Amateurs de tango ou pas, laissez-vous emporter !

Rémi GeoffroyEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire