Parce qu'on en a jamais assez !

THE TROLL HUNTER

Un film de André Øvredal

Trolls holocaust

Trois étudiants réalisant un reportage sur les chasseurs d’ours se retrouvent sur les traces des mystérieux et légendaires trolls géants...

Surfant sur la vague des documenteurs fantastiques tels que "REC" et autres "Cloverfield", voici un petit bijou venu du froid (de Norvège, pour être précis). Mêlant filmage documentaire (caméra à l’épaule, témoignages) et satire hilarante de la société norvégienne (tout le monde en prend pour son grade), "The Troll Hunter" ne révolutionne en rien le genre abordé, mais en assume les constantes et les limites avec panache.

Passée la relative déception de voir que "The Troll Hunter" n’est pas le film d’horreur vendu par la bande-annonce, c’est avec bonheur qu’on savoure l’aventure forcément mouvementée de ces chasseurs de trolls du dimanche. Mais là où le film se distingue de ses concurrents (semblable en cela, par certains aspects, au "Dernier exorcisme"), c’est d’une part, par sa lisibilité sans faille, et d’autre part, par ses effets spéciaux ahurissants. En effet, si "The Troll Hunters" dévoile la vérité sur ces monstrueuses créatures mythologiques, il le fait avec un culot et une élégance rarement vus. C’est bien simple, on ne peut qu’être cloué sur place par la première apparition du troll à trois têtes, ou bien lors d’un final qui emprunte beaucoup au jeu vidéo « Shadow of the Colossus ». Complètement barré, donc forcément indispensable.

Frederic WullschlegerEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire