Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

TOURISTES !

Un film de Ben Wheatley

Un humour qui tranche dans le gras

Tina vit avec sa mère depuis trop longtemps. Elle le sait car elle vient de rencontrer l’amour avec un grand A et souhaite partir avec Chris pour un tour culturel et érotique de la Grande Bretagne, à bord de la caravane de son compagnon. Mais sa mère, constamment en train de se plaindre, voit ce départ d’un très mauvais œil. Après moult négociations, le couple prend enfin la route pour leur premier lieu de séjour. Mais ces vacances de rêve vont vite tourner au drame…

Alors que son formidable, insaisissable et fantastique « Kill list » vient à peine de sortir sur les écrans français, Ben Wheatley est à nouveau de la partie mais cette fois avec une comédie bien acérée. Se rapprochant plus de son sympathique premier film « Down Terrace » que de son nébuleux et fascinant « Kill list », le jeune réalisateur britannique revient avec ce qui semble être sa marque de fabrique : le mélange détonnant des genres. Et il faut reconnaître que ceci est de loin sa plus grande force tant ce joyeux luron parvient, à chacun de ses opus, à déstabiliser son audience.

« Touristes ! », c’est du plaisir coupable. Cynique, odieux mais divin, c’est le cri de tous les meurtriers refoulés qui ont déjà eu envie de passer leurs nerfs sur les effrontés, les insolents, les éhontés qui se moquent ouvertement de ceux qui les entourent. Bref, ces chalands qui vous gâchent les vacances, Chris les exécute pour le bien de l’humanité et celui de l’environnement. D’ailleurs, le meurtre, c’est bio, ça aide à réduire les émissions de CO² que ces impertinents produisent. Road movie déglingué affublé de personnages déviants d’une méchanceté savoureuse, « Touristes ! » prend à contre-pied grâce à un humour grinçant, frappant souvent là où l’on s’y attend le moins. Ben Wheatley cultive ainsi l’ambiguïté et l’humour décalé généré par des situations absurdes conférant à son long-métrage, tour à tour des intentions joyeuses, loufoques, sentimentales, ou inquiétantes.

Il reste qu’on ne peut s’empêcher de ressentir une petite baisse de régime à mi-parcours, sans doute due à l’aspect redondant de l’intention une fois les mécanismes humoristiques mis à jour. Malgré tout, le film reste divertissant et a le mérite de prendre à contre-pied le public conquis de « Kill list » pour confirmer à quel point ce réalisateur a un bel avenir devant lui, et ce, quel que soit le genre !

Alexandre RomanazziEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire