avec ou sans moustache

THE TOURIST

Prenez le prochain train !

Frank, professeur de mathématiques, part en voyage pour noyer ses peines de cœur. A bord du train qui le mène à Venise, il est abordé et séduit par la sublime et mystérieuse Elise. La rencontre dans la ville des amoureux donne alors lieu à des courses poursuites, mêlant intrigues et danger, sur fond d’espionnage...

Florian Henckel von Donnersmarck nous dresse ici une pâle copie d’ « Anthony Zimmer », avec un casting qui fait saliver mais qui ne satisfera pas le public. « The tourist » est un polar sans suspens. Johnny Depp, attachant, au surprenant physique bouffi, ce qui ne l’empêchera pas de faire tomber facilement dans ses bras la séduisante Angélina Jolie qui nous la joue défilé de mode avec ses plus belles parures. Les cartes postales de Venise sont omniprésentes, et manquent d’une certaine originalité.

Rapidement, le scenario s’essouffle, et la réalisation en pâtit. Hélas le niveau des dialogues n’élève en rien celui-ci. Ce film d’espionnage manque cruellement d’action, et regorge de scènes déjà vues et revues, sur rythme lent et sans surprise. L’intrigue laisse donc à désirer et n’envoute le public à aucun moment. La déception demeure ainsi jusqu’à la fin de l’aventure. Ceci d'autant plus que Florian Henckel von Donnersmarck s’était illustré en 2006 dans une précédente réalisation qui avait remporté un succès mondial: « La vie des autres ». Le public attend de lui autre chose qu’un pseudo « James Bond ».

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire