Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

THE GOYA MURDERS

Un film de Gerardo Herrero

Un polar espagnol qui doit beaucoup à son duo d’actrices

A Madrid, Eva Gonzalez doit faire équipe avec la peu tendre Carmen Cobos. Alors qu’elles enquêtent sur une scène de crime, où une femme a été retrouvée dans une position étrange, maintenue par des cordes et vêtue de vieux vêtements, elle pense à crime passionnel. Mais sa coéquipière réfute catégoriquement cette théorie…

The Goya Murders film

"The Goya Murders" est un film d’enquête, mettant face à face deux policières aux méthodes différentes, l’une expérimentée mais désabusée et portée sur l’alcool, l’autre plutôt novice mais toujours à l’affût d’une piste. Forcément en lien avec des tableaux du célèbre peintre Goya (le titre espagnol est encore plus explicite puisqu’il parle des « Caprices » de Goya, une série de quelques 80 gravures datant de la fin du XVIIIe siècle, formant une sorte de « réquisitoire contre les tares humaines »), le scénario fait s’entrecroiser intrigues en milieux de collectionneurs et histoires plus intimes où le travail et le politique se mêlent à l’amoureux.

Forcément teinté, au début tout au moins, comme le "Seven" de David Fincher, puisque que les meurtres en série font références à des dispositifs effrayants comme des déviances de la société, "The Goya Murders" ne parvient cependant jamais l’effroi. Tout de même plutôt efficace côté thriller, le film prend une autre dimension autour de la solitude de Carmen Cobos, à laquelle Maribel Verdú ("Blancanieves", "Abracadabra") apporte de beaux reliefs, entre déception amoureuse, désespoir à peine voilé et volonté d’afficher des compétences qui sont tout ce qui la raccroche encore à l’existence. Un polar tout à fait honnête à découvrir en VOD.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire