Banniere_Face_a_Face_2022

TÉNOR

Un film de Claude Zidi Jr

Trésor

Un jeune de banlieue, Antoine, étudie la compatibilité sans grande motivation. Il jongle entre son boulot de livreur de sushis et les battles de rap. Il croise une professeure de chant lors d’une de ses livraisons, qui détecte son talent qui ne demande qu’à s’épanouir. Il se lance alors dans ce nouvel univers du chant lyrique tout en gardant secrète cette nouvelle activité…

Ténor film movie

Pour sa première réalisation solo (après avoir cosigné la comédie "Les Déguns"), Claude Zidi Jr arrive à nous faire un film loyal et rempli de sensibilité. Il joue avec la confrontation des différents univers que sont le rap et le chant lyrique, faisant la place belle à la musique.

La distribution du film colle parfaitement. Le personnage d'une aristocrate jouée par Michèle Laroque lui va à merveille. MB14 n'est pas seulement un bon chanteur de rap ou de chants lyriques, il sait aussi se faire remarquer par son talent d'acteur et il arrive à faire ses marques.

Certes le film, balisé, a un scénario sans grande surprise mais il tente de casser les préjugés. Il permet de démontrer la diversité et la passion du savoir par la transmission. Le film est simple pour évoquer l’intégration sans un être trop partisan. Grâce à ce long métrage, on découvre les deux ambiances musicales et culturelles. La qualité des dialogues adopte le bon ton, et porte le film.

Les deux personnages principaux sont traités en parité. Le spectateur découvre les deux milieux ou quartiers. On est frappés par la confrontation tranchante entre l'opéra Garnier et celui de Bondy. Familial et humain, "Ténor" s’avère donc un film prometteur pour son réalisateur. Un film bien rythmé, plein de justesse, qui laisse un sentiment de bonheur à la fin du visionnage.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire