Parce qu'on en a jamais assez !

SKATE KITCHEN

Un film de Crystal Moselle

L’éveil vibrant d’une ado grâce au skate et l’amitié

Alors qu’elle a toujours été plutôt solitaire et timide, Camille va se découvrir une nouvelle personnalité au contact de la bande Skate Kitchen, un groupe de jeunes filles adeptes du skateboard. S’éloignant de sa mère avec qui la communication devient délicate, l’adolescente va même connaître ses premiers émois amoureux…

Skate Kitchen film image

Après le documentaire complètement barré, "The Wolfpack", qui suivait une fratrie coupée du monde extérieur à l’exception des dvd qu’ils regardaient en boucle, la cinéaste Crystal Moselle a décidé cette fois de plonger dans le monde du skateboard et de la fiction. Mais la réalité n’est pas bien loin. Skate Kitchen est un véritable collectif de jeunes skateuses (près de 100 000 abonnés sur Instagram) pour qui la pratique de la planche à roulettes est aussi bien un loisir qu’une vitrine de leurs revendications féministes. Après sa rencontre avec plusieurs de ces filles dans le métro new-yorkais, la réalisatrice a voulu raconter leur histoire, d’abord sous la forme d’un documentaire avant d’opter vers une forme narrative lui permettant d’intégrer des éléments dramatiques pour renforcer son récit. Coming of age movie aussi bien que déclaration d’amour à la culture skate, "Skate Kitchen" ose même flirter avec le drame familial et la romance pour se constituer comme une œuvre totale.

Si le métrage a trop tendance à copier la mise en scène caractéristique des productions américaines indépendantes (caméra à l’épaule, gros plans, lens flares, bande son électro-planante et couleurs saturées), les pérégrinations de ces gamines n’en demeurent pas moins fascinantes. Précisément parce que le film raconte bien plus que de simples virées sur l’asphalte du Lower East Side. Envoûtante et sensible, cette chronique adolescente séduit par sa capacité à capturer un état d’esprit, un ardent désir de liberté. L’amour de Camille pour le skateboard sera surtout une occasion de s’ouvrir au monde, de découvrir les valeurs de l’amitié et les frissons des premiers amours. En résulte une œuvre bienveillante et virevoltante qui donne très envie de voir la série que prépare Crystal Moselle sur le même sujet pour HBO.

Christophe BrangeEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire