Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

SÉDUIS-MOI SI TU PEUX

Un film de Jonathan Levine

La ministre et le geek

Fred Flarsky est un journaliste d’investigation dans un journal local. Lorsque le journal est racheté par un magnat de la presse, il décide de quitter son emploi. Son meilleur ami décide alors de l’emmener dans une soirée pour lui changer les idées. Là, il croise Charlotte Field , actuelle Ministre des affaires étrangères des États-Unis et qui était son ancienne baby-sitter lorsqu’il avait 12 ans. Après avoir lu ses articles, elle décide de lui proposer un poste de rédacteur dans son équipe…

Séduis-moi si tu peux film image

"Séduis-moi si tu peux" est une comédie romantique qui demeure assez classique dans son déroulé, mais parvient tout de même à proposer quelques nouveautés. Ainsi le ton général parvient à saisir son époque, et entre blagues geek et d'autres plus graveleuses, le film parvient à surprendre. Si le couple Charlize Theron / Seth Rogen pouvait sur le papier susciter une certaine appréhension voire un questionnement sur leur alchimie, le doute est rapidement levé et ils deviennent un véritable point fort du métrage. C'est d’ailleurs Charlize Theron que l’on découvre à l’aise dans le registre comique, n’hésitant pas par moments à casser son image.

Si le scénario demeure classique dans ses enchaînements pour une comédie romantique, il est intéressant de voir une femme de pouvoir (et au physique de mannequin) en passe de devenir la femme la plus puissante des États-Unis, en pincer pour un journaliste geek ne rentrant pas dans les cannons de beauté standard (certains diront magie du cinéma, d’autres magie de l'amour). Mais le réalisateur parvient à ne pas en faire une histoire totalement mièvre et lui donne une touche de modernité. En effet, le long-métrage de Jonathan Levine est ancré dans les thématiques qui traversent la société actuelle, en particulier les questions féministes et écologiques, le tout teinté d'un discours sur la poursuite de ses idéaux. Il se permet de lancer quelques pics envers la politique américaine à l’image d’un président américain, ancien acteur de série télé qui n’est jamais sorti de son rôle.

Ne reculant pas devant quelques gags en dessous de la ceinture, le film n’est en rien une succession de blagues potaches et graveleuses, et sait par moment prendre son temps pour capter les regards et les gestes de deux êtres qui vont inévitablement se rapprocher. Cependant l’ensemble a tendance à un peu trop se focaliser sur le point de vue du personnage masculin, alors qu’il aurait été intéressant qu’il trouve un équilibre avec celui féminin. De plus, si les deux heures permettent de développer les personnages principaux, l’ensemble souffre par moments de longueurs. Et on peut regretter un manque total de développement des personnages secondaires, tout comme une réalisation assez terne. Enfin quelques rares passages sont en retrait (à l’image de la fin de l’introduction, sous prétexte d'un gag visuel) et dénotent par rapport à l’ensemble.

"Séduis-moi si tu peux", s’il ne renouvelle pas totalement les codes du genre, propose un divertissement agréable, porté par un couple principal fort intéressant, qui parvient à nous entraîner dans ses pas pendant deux heures presque sans problème.

Kevin GueydanEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire