Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

ROCK’N’LOVE

Un film de David MacKenzie

Challenge de réalisation +2 / Pitch -2

Lors du plus grand festival de rock d’Écosse, Adam, une pop star américaine et Morello, une jeune rockeuse britannique se retrouvent menottés l’un à l’autre. Sans aucun moyen de défaire leurs liens, excédés par la situation, ils vont pourtant devoir s’entendre et apprendre à vivre ensemble…

Alors que le réalisateur David Mackenzie vient tout juste de sortir son sixième film, intitulé « Perfect Sense », une histoire d’amour poignante, il nous présent dans le même temps « Rock’n’Love », une comédie romantique plutôt légère. Le pitch est relativement simple : Adam, une pop star américaine et Morello, une jeune rockeuse se retrouvent menottés lors d’un festival de rock en Écosse alors qu’ils sont tous les deux attendus sur scène. La suite est donc très prévisible et le seul enjeu est de découvrir à quel moment l’un des deux va craquer.

Ce que l’on retiendra de ce film, c’est surtout la prouesse du tournage, qui s’est fait en 4 jours lors du festival « T in the Park ». Un véritable challenge au résultat plutôt louable. La réalisation mis à part, cette comédie romantique ne viendra pas chambouler les sorties de la semaine. C’est drôle, léger mais finalement, on se lasse vite de cette histoire d’amour qui n’a que trop peu de rebondissements.

Anne-Claire JaulinEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire