Festival de Venise 2019 banniere

REALIVE

Un film de Mateo Gil

Touchant, intelligent, éblouissant

Marc a la trentaine et une vie de rêve : une magnifique fiancée nommée Naomi, des amis, un travail qui lui plaît et lui permet de bien gagner sa vie… Mais un jour tout s'effondre. Marc apprend qu'il souffre d'une grave maladie et qu'il ne lui reste que deux ans à vivre. Plutôt que de dépérir en attendant la mort, Marc choisit de se faire cryogéniser, en attendant que la médecine progresse et que l'on sache le soigner. 60 ans plus tard, Marc devient le premier homme à ressusciter…

C'est sans conteste la plus grosse claque prise au Festival de Gérardmer 2017. Pourtant, face à des succès annoncés comme "Split", "Grave" ou "The Girl with All the Gift", on n'aurait pas forcément parié sur ce film de science-fiction espagnol. Tout commence avec une situation initiale relativement classique : Marc a la trentaine et tout pour être heureux. Vient ensuite l'élément perturbateur, lui aussi des plus classiques : il tombe malade et il ne lui reste que peu de temps à vivre.

Mais c'est au moment où il prend la décision de se faire cryogéniser que le film devient génial ! En effet, en faisant ce choix, Marc avance largement la date de son "départ". Un choix évidemment vécu comme un abandon par Naomi. Cela crée une incroyable tension émotionnelle et change complètement la dynamique qui existait jusqu'alors entre les deux personnages principaux.

"Realive" est donc un film sur la vie, la mort, l'amour et la solitude. Une histoire qui, bien qu'imprégnée par de nombreux codes de la science-fiction – dans sa seconde partie – nous reste étrangement familière. Car "Realive" transcende son genre. Au-delà de la rééducation du ressuscité et des innovations incroyables qu'a connu le mode en 60 ans, c'est surtout le lien indéfectible entre Marc et Naomi qui imprègne le spectateur. D’ailleurs, Oona Chaplin (actrice dans "Game of Thrones" et, accessoirement, petite fille du légendaire Charlie Chaplin) est rayonnante dans le rôle de Naomi. . Le second personnage féminin est Elizabeth, joué par une Charlotte Le Bon très convaincante dans son rôle d’aide-soignante chargée de s’occuper de Marc dans les années 2080. Le film bénéficie donc d’un très bon casting.

Au final, "Realive" est une très belle histoire qui traite d’une thématique vraiment intéressante. Que ferions-nous si nous pouvions devenir immortels ? Le transhumanisme progressant à grande vitesse, on commence à se demander comment cette évolution impacterait nos relations et nos vies en générale ? C’est de tout cela dont parle le film.

Au final, Mateo Gil rend une copie proche de la perfection. Les personnages nous touchent, et les situations dans lesquelles ils se retrouvent nous font passer par tout un tas d’émotions. La thématique est bien amenée et habilement exploitée. "Realive" est Touchant et intelligeant. Bref, un film éblouissant.

Adrien VerotEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire