Parce qu'on en a jamais assez !

QUI M’AIME ME SUIVE

Un film de Benoît Cohen

Il n’est jamais trop tard pour accomplir ses rêves…

Maxime Maréchal, 35 ans, est un brillant médecin. Sa vie rangée et sa femme qui l’aime lui assurent toute la stabilité dont on peut rêver à son âge. Pourtant sommeillent en lui ses rêves adolescents dans lesquels il compose et chante avec son groupe de rock et qui ne demandent qu’à (re)voir le jour…

Après « Les Acteurs Anonymes » et « Nos Enfants Chéris », Benoît Cohen rassemble une nouvelle fois ses acteurs fétiches et enrichit la troupe de talents multiples comme Julie Depardieu par exemple. Car « Qui m’aime me suive » est à la fois un complément et la continuité de « Nos Enfants Chéris » en ce sens qu’il conserve l’idée de la remise en question à l’âge adulte.

Le film amène à se souvenir de ses rêves adolescents, et du coup à s’interroger sur le sens qu’on donne à sa vie. Benoît Cohen et Eléonore Pourriat montrent ici comment on peut, après une simple rencontre, changer sa vie et celle de ses proches par la même occasion. Le personnage de Maxime le fait, et ceci forcément de manière un peu égoïste et clandestine.

Le seul reproche que l’on peut faire au film concerne se fin, qui laisse un peu le spectateur sur sa faim. Le réalisateur ne donne pas vraiment de réponse à toutes les questions qu’il soulève et qui nous chamboulent… à nous de trouver si nous donnerons suite ou pas à la remise en cause que nous venons de faire de notre propre existence.

Mais nous respecterons sa volonté et ne vous en dirons pas plus sur ce film qui vaut la peine d’être vu, ne serait-ce que pour vous interroger vous-même sur le sens de votre vie, et sur vos rêves adolescents…

Alix-Anne FarquesEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire