Parce qu'on en a jamais assez !

PARS VITE ET REVIENS TARD

Un film de Régis Wargnier

Fred Vergas adapté au cinéma

Le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg est préoccupé: L’arrivée du Printemps, le départ de Camille… De plus d’étranges signaux se répandent sur les portes des immeubles de Paris, et des mots inquiétants, mystérieux, sont lâchés à la criée sur la place publique. Bientôt ses pires craintes se révèlent être exactes…

Adapter un roman de Fred Vargas, voilà qui relève du défi! Car c’est non seulement s’exposer aux foudres de ses nombreux fans, mais c’est aussi avoir la chance de pouvoir interpréter l’univers de «Pars vite et reviens tard » où l’atmosphère est si difficile à expliquer. Mais un film ce n’est pas un livre et d’ailleurs Régis Wargnier le dit lui même, il a fallu simplifier le roman tout en respectant cet univers si particulier.

Mission accomplie M. Wargnier ! José Garcia en Adamsberg: il fallait oser. Mais l’acteur est crédible et celui-ci semble avoir beaucoup travaillé son personnage. En ce qui concerne le rôle en pointillé de Camille, on retrouve Linh Dan Pham (Indochine, 1992). Et là aussi, le réalisateur a vu juste et l'on n’est nullement déçu par son interprétation. Quant à Lucas Belvaux, qui joue le fidèle Danglard, il forme un tandem avec José Garcia très réaliste et assez conforme au roman.

J’ai lu « Pars vite et reviens tard » il y a quelque années et j’ai tellement passé un bon moment que je me suis précipitée sur tous les autres romans de Fred Vargas! Autant dire que mon idée sur les personnages d’Adamsberg, Camille et Danglard - pour ne citer qu’eux - était faite. Il est contraignant d’accepter la vision de quelqu’un d’autre sur des personnages d'une telle envergure, mais celle de Régis Wargnier ne manque pas d’audace. Néanmoins, que cela nous empêche pas de lire le livre…

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire