NOS FEMMES

Un film de Richard Berry

Trio de cabots

Simon, Paul et Max sont des amis de longue date. Ils ont chacun réussi leur vie professionnelle et passent chaque année ensemble leurs vacances pour se ressourcer. Arrivant en retard à une de leurs soirées, Simon prétend qu'il vient de tuer sa femme et demande à ses deux amis de lui fournir un alibi...

Voici une nouvelle adaptation d’une pièce de théâtre pour le cinéma français qui nous aura quand même donné des petits bijoux comme "Le Dîner de cons" ou des comédies honnêtes comme "Le Prénom". Avec "Nos femmes", Eric Assous et Richard Berry reprennent leurs rôles respectifs de scénaristes et metteur en scène. Des planches au plateau de tournage on retrouve Daniel Auteuil et Richard Berry dans leur rôle à succès ; Thierry Lhermitte remplaçant le troisième personnage de la version théâtrale.

L’esprit et la force du théâtre de boulevard sont conservés par Richard Berry qui réalise ici un huis clos plein de tensions donnant à la fois à son film une ambiance pesante et un côté comédie légère. Le scénario quant à lui est sans surprise, se focalisant sur les trois personnages principaux. Le jeu du trio d’acteurs est honnête. On retiendra davantage la partition hystérique de Daniel Auteuil… qui finira quand même par lasser à la longue ! En même temps ses deux compères en font également des tonnes comme s’il s’agissait d’un concours de cabotinage.

Seule la scène de Berry dansant et chantant du rap sur "Dans ma Benz" sera la bouffée d’air frais du film. Mais globalement, on regrettera ce scénario faiblard qui sacrifie une femme pour mettre du piment dans la vie bien rangée de ces trois quinquagénaires tourmentés sur fond de crise d'amitié. Richard Berry a donc été en panne sèche d’inspiration pour cette version cinéma de "Nos Femmes" qui restera un infime souvenir pour les cinéphiles.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire