Banniere_Festival_Lumiere_2020

LES LIENS DU SANG

Un film de Jacques Maillot

Deux frères: un livre, un film

François, inspecteur de police retrouve son frère Gabriel qui vient de passer 10 ans en prison pour meurtre. Gabriel souhaite se ranger et son frère fait tout pour l'aider. Pourtant l'ancien meurtrier est vite rattrapé par ses vieux démons...

Les liens du sang est un film qui approche avec pudeur les rapports affectifs entre deux frères qui s'aiment et que tout oppose. Jacques Maillot (« Nos vies heureuses ») a choisi une image, des décors et la ville de Lyon pour nous faire plonger dans cet univers en demi teinte de la fin des années 70. Et on s'y croirait presque si on pouvait laisser de côté cette incroyable ressemblance entre François Cluzet et ... Dustin Hoffman !

Le scénario est finalement assez simple, même si les rapports entre les deux frères le sont moins, et Jacques Maillot ne fait pas un polar où tout finit bien. Le réalisateur respecte la dimension tragique de son histoire, tiré d'un fait divers impliquant les frères Papet, où la dichotomie Bien / Mal n'a pas lieu d'être.

Le duo Canet/ Cluzet fonctionne bien. Par leurs jeux, les deux acteurs rendent l'histoire vraisemblable... mis à part une nouvelle fois, les dents et les cheveux de François Cluzet peut être... mais j'en rajoute. On notera enfin, la brillante performance de Carole Franck dans le rôle de l'ex-femme de Gabriel, qui à elle seule, vaut le déplacement.

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire