Parce qu'on en a jamais assez !

LIEBMANN

Un film de Jules Herrmann

Un ton tout particulier

Un homme allemand s’installe dans un petit village français de Picardie, louant une maison mitoyenne. Il semble avoir fui quelque chose et comprendre à peine le français…

"Liebmann" est pour le moins un film étrange, au ton tout particulier, qui probablement en déroutera plus d'un. Mais il se dégage de ce film, et de son personnage principal, un mystère, savamment entretenu par un scénario puzzle qui livre au final bien peu de choses sur son personnage principal. Préférant se concentrer sur les interactions forcées de cet homme solitaire et silencieux avec des riverains tout aussi étranges, éveillant parfois son désir (la voisine pulpeuse, un jeune homme du coin…), le film tend également vers le thriller avec les trips nocturnes du héros, et les assassinats ayant lieu dans les parages.

Monolithique, le personnage parvient finalement à séduire de par sa position observateur, celui-ci restant comme extérieur à toute relation. Un film légèrement hypnotique, situé entre forêt, étrange lieux alternatif et habitations isolées, flirtant ponctuellement avec le fantastique (le gâteau magique pour séduire...) pour mieux ramener au besoin de contact, quel que soit le passé de chacun. Un portrait, au final, plutôt attachant.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire