Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

LA FORÊT DE MON PÈRE

Un film de Véro Cratzborn

Mon père est fou !

Une adolescente prénommée Gina vit au sein d’une tribu. Elle adule son paternel, mais ce dernier à de gros soucis psychologiques. Gina parviendra-t-elle à maîtriser le destin de sa famille ? La bataille de l’amour face à la maladie se déroule alors…

La Forêt de mon Père film

La réalisatrice Véro Cratzborn, se concentre pour son premier long, sur une famille atteinte par la « maladie mentale ». Elle place son récit du point de vue de l'adolescente, mettant ainsi en scène des scènes intenses de vérité propres à déstabiliser le spectateur. Comment ne pas, en effet, rester insensible face au dilemme que crée la figure paternelle, ici à la fois bienfaitrice et inquiétante.

Léonie Souchard, en jeune fille tentant de libérer son père, aux prises avec sa maladie, est bouleversante de justesse. Mais si les intentions sont bonnes, le scénario s'enlise progressivement dans une approche trop orientée psychologie. Restent les paysages, admirables, marquant ce film sombre et sensible, mais inégal, au sujet pourtant fortement intéressant.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire