Parce qu'on en a jamais assez !

LA DÉESSE DES MOUCHES À FEU

Tristes premières fois

La déesse des mouches à feu film movie

Découvert dans la section Generation du Festival de Berlin 2020, "La Déesse des mouches à feu" (nouveau film de la réalisatrice de "Inch'Allah" sorti en 2013) a depuis fait un très beau parcours dans son pays d’origine, où il a remporté par moins 7 prix au Gala Québec Cinéma (les César québécois) dont ceux du meilleur film, de la meilleure réalisation, du meilleur casting et des meilleurs second rôle (Caroline Neron) et révélation (Kelly Depeault). Portrait d’une adolescente rebelle, cherchant sa place dans un monde soudain déstabilisé, cette adaptation du roman de Geneviève Pettersen (2014) située dans le milieu des années 90 à Chicoutimi, ne fait pourtant pas preuve d’une forte originalité, tentant cependant de saisir la gradation dans le besoin de drogue (mescaline, joint, et autres…) et les conséquences de celles-ci sur l’entourage du personnage (ennemie, petit ami, mère…).

Abusant des gros ou très gros plans (la première baise, la poursuite par les flics - au montage très serré), la réalisation trouve tout de même par moment le moyen de représenter le fait de planer (le parallèle entre bruits de vague et skate-board), le renfermement (avec des plans obliques…) ou l’exaspération du personnage (la belle scène dans laquelle elle crie, sous l’eau). Malgré les indéniables qualités de l’actrice principale (Kelly Depeault), parfaite dans l’expression de ses frustrations, le film pâtit de choix musicaux multiples propres à provoquer l’overdose, entre un morceau de guitare pour la poursuite, une musique dissonante pour une scène d’overdose, de l’orgue quasi religieux pour des souvenirs, et diverses chansons dont on retiendra cependant la très belle version de Voyage Voyage, accompagnée d’un triste piano. Le catalogue, un peu trop divers, épuise, nous éloigne de l’effet attendu autour de ce jeune personnage à l’évolution pourtant saisissante.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire