Banniere_Festival_Lumiere_2020

KUNG FU PANDA 2

A la recherche de la paix intérieure…

Po n’est pas un panda comme les autres, il est le grand Guerrier Dragon, un maître du Kung Fu reconnu dans la région. Avec ses amis, les Cinq Cyclones, ils protègent la vallée d’éventuelles attaques. Or un nouvel ennemi vient tout juste de mettre au point une arme pour conquérir la Chine. Le Kung Fu, discipline ancestrale, est alors menacé : il faut agir et vite…

Dans le film « Kung Fu Panda », sorti en 2008, on raconte l’épopée de Po, un panda gourmand et plutôt feignant, qui s’initie à l’art du Kung Fu et devient le Guerrier Dragon. Ce film d’animation des studios DreamWorks remporte alors un franc succès, avec de nombreuses nominations et récompenses en festival. Il est la première alliance parfaite entre des artistes talentueux de studios d’animation et les arts martiaux. Trois ans plus tard, le personnage de Po et ses cinq compères reviennent à l’écran pour nous faire vivre la suite de leurs aventures...

« Kung Fu Panda 2 », ce n’est pas seulement du Kung Fu, mais tout un chemin initiatique pour arriver à combattre l’ennemi. Maintenant que Po est devenu le Guerrier Dragon, lui et ses amis les Cinq Cyclones – Tigresse, Grue, Mante, Vipère et Singe – défendent la région en pratiquant le Kung Fu. L’apparition du seigneur Shen, un paon maléfique et de son arme vient rompre l’apparente tranquillité. Po doit alors trouver en lui la force suffisante pour défendre la Chine et protéger le Kung Fu. Pour cela, il va devoir se tourner vers son passé, découvrir le secret de ses origines et ainsi apaiser ses blessures. Plus simplement, pour vaincre, il est demandé à Po de trouver la paix intérieure…

Si les fans d’arts martiaux pourront être un tantinet agacés par cette histoire de « paix intérieure », les amateurs de films d’animation plus complets ne seront pas déçus. De l’humour, des scènes de combat et des courses-poursuites, des moments émouvants et de la réflexion… tout y est ! Alors que « Kung Fu Panda » misait complètement sur les arts martiaux, la suite se fait plus sensible et cherche à émouvoir le spectateur en racontant le passé de Po et ses liens avec sa famille.

« Seule compte la suite de ton histoire : qui tu choisis d’être maintenant. » lance Po au méchant Paon. Aujourd’hui, les scénarios de films d’animation ne sont pas à prendre à la légère. Derrière une dose d’humour et un graphisme qui ne cesse de s’améliorer, se cachent souvent une histoire pleine de sens et un message – certes un peu « niais » en apparence – mais que l’on devrait méditer plus souvent !

Il y a quelques années, les suites n’avaient pas forcément le vent en poupe, chose peut-être dûe au trop grand nombre de « ratés ». « Kung Fu Panda 2 » ne suit pas la règle et s’impose, comme son premier volet, dans la lignée des jolies réussites des studios DreamWorks. Un bon moment à passer, si vous disposez d'1h30 pour trouver la paix…

Anne-Claire JaulinEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire