Banniere_Festival_Lumiere_2020

KUNG FOOD

Un film de Haipeng Sun
Avec les voix de Zhengjian Guo, Yu Meng, Puzhao Yangguang...

Laborieux

Bao s’entraîne au kung-fu, mais son maître, désespéré par son manque de talent, lui remet un baluchon et un faux « bâton du destin », en lui souhaitant bon vent. Défait face à un sushi samouraï, il trouve une place en tant que « stagiaire » sur un autre bateau. Mais alors que la flotte vogue en direction d’une menaçante tempête, les vaisseaux sont attaqués par d’étranges créatures…

Kung Food film animation image

"Kung Food" partait d’un concept plutôt amusant : prendre pour personnages principaux ce que nous appelons ici des « sushis », mais aussi bien d’autres mets asiatiques (baos...). La légende de départ était d’ailleurs plutôt bien amenée, en animation traditionnelle évoquant des estampes, contant notamment comment une fée pouvait donner du goût aux aliments. Mais malheureusement le reste de l’histoire s’avère assez indigeste et laborieuse, pour aboutir à un final trop rapidement expédié.

Les spectateurs les moins exigeants pourront peut-être trouver un intérêt à l’utilisation des aliments comme décors (l’herbe soja ou les montagnes de tofu, le lac soupe de poulet…), comme obstacles (la tempête de sel), ou comme points faibles de certains personnages : le fromage qui fond, la levée de certains avec la chaleur d’un incendie, la mue en pop-corn… On a un peu l’impression d’un catalogue de gags opportuns et les allusions cinéphiles au western ou à Superman ne sont qu’anecdotiques. Et ce n’est pas le message de fond (« il y a un héros en chacun de nous ») qui fera l’originalité de ce métrage en forme d’épopée un temps maritime. Une déception donc.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire