Banniere_Face_a_Face_2022

I LOVE AMERICA

Un film de Lisa Azuelos

Road movie quinqua

Lisa, la cinquantaine, réalisatrice, part à Los Angeles chez son ami Luka, homosexuel ayant réussi aux Etats-Unis. Elle a un projet de film dans lequel elle souhaite aborder sa relation difficile avec sa mère (Marie Laforêt) en train de mourir à Paris. Célibataire depuis 3 ans, elle cherche l’amour sans trop y croire…

I Love America film movie

Sortie le 11 mars 2022 sur Amazon Prime Video

Nouvelle collaboration entre Lisa Azuelos et Sophie Marceau (après "LOL" en 2008), "I Love America" est un film sur les relations mère /fille mais aussi sur l’amitié, sur la différence d’âge dans un couple et sur le temps qui passe.

Lisa part donc à Los Angeles retrouver un ami cher qui y vit et qui y a bien réussi. A travers des flashbacks montrant l’enfance de Lisa, on comprend que la quinquagénaire n’a pas reçu beaucoup d’amour ni de tendresse de la part de sa mère, Marie Laforêt, chanteuse à succès des années 60-70 (interprétée à l’écran par Sophie Verbeeck). Placée en famille d’accueil, la petite fille voit très peu sa maman, plus occupée par sa carrière et ses amants que par ses enfants.  Bien sûr Lisa en souffre et en garde une blessure profonde une fois adulte. Le film traite de ce manque et de l’importance de l’enfance pour toute la vie.

Luka, ami de longue date de Lisa, toujours là dans les moments difficiles, se met en quête d’un amoureux pour son amie, célibataire depuis 3ans. Il l’inscrit sur une appli de rencontres et le miracle se produit : John, beau, jeune, attentionné, se présente. Et après quelques couacs, l’amour est au rendez vous malgré la grande différence d’âge.

"I Love America" est un film qui parle de cela… aussi. La jeunesse qui s’en va (même si Sophie Marceau a plutôt bien vieilli et n’a à rougir ni de son visage ni de son corps toujours parfaits). Comment rebondir après 50 ans, lorsqu’on se retrouve seule, que les enfants volent de leurs propres ailes et ont quitté le nid ? Que fait-on de ces années qui restent encore à vivre ?

Des thèmes auxquels beaucoup de femmes et d’hommes sont confrontés à notre époque, avec les applis de rencontre et leur lot de mauvaises surprises mais qui permettent aussi de belles rencontres parfois, une amitié bienveillante et consolatrice. Les musiques disco et la voix de Marie Laforêt viennent souligner ces thématiques, on rit parfois (le date avec un nudiste danois), on est émus aussi (cadeau d’anniversaire laissé à Lisa par sa mère avant de mourir).

On passe un moment agréable somme toute. Mais certaines lourdeurs viennent gâcher le plaisir : l’homosexualité de Luka un brin caricaturale, les grandes phrases « philosophiques » en voix off de Lisa que l’on a lues ou entendues mille fois… En conclusion, une comédie qui se laisse regarder à condition de ne pas en attendre plus qu’un divertissement.

Sophie BlanchetEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire