Banniere_Fete_Court_Metrage_2021

HOMELESS

Irrévérencieux

Alors que tout l’argent virtuel du monde a été détourné par un mystérieux rat et son père, récemment décongelé, une bande de SDF se lie avec le fils de milliardaires pour créer la Communauté du Vagabond et partir à la recherche de l’argent volé. Arriveront-ils à restaurer le système économique ?

Homeless film animation image

Découvert dans la section Contrechamp du Festival d’Annecy 2019, ce petit film chilien au design proche d’une série télé animée, adopte un ton ironique dès le départ, développant un scénario improbable dans lequel des SDF tentent de restaurer le système monétaire qu’ils devraient exécrer. Évoquant le "Seigneur des anneaux", dont la communauté est ici emmenée par un cul de jatte (en lieu et place du nain), le scénario s’engouffre dans le détournement tous azimuts, du "Seek and destroy" de Metallica transformé en "Suck and destroy" aux allusions à Apocalypse Now ou à l’animatrice américaine Oprah Winfrey...

Volontairement foutraque, le film reflète un certain esprit anarchiste, y compris dans sa construction, certes foisonnante en idées (ah la représentation de la famille idéale !), mais qui se perd un peu en digressions. Certains s’amuseront des allusions graveleuses, comme avec le lieu en forme de bite (dans lequel on rentre via le Scrotum), d’autres trouveront le tout plutôt indigeste. Restent un mauvais esprit réjouissant et jusqu’au-boutiste.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire