Bannière Festival de San Sebastian 2021

THE GIRL NEXT DOOR

Un film de Gregory Wilson

Téléfilm du dimanche après-midi

1958, dans une banlieue paisible des Etats-Unis. Deux sœurs, qui viennent de perdre leurs parents, sont placées chez une tante, femme au foyer, qui élève seule ses fils. Mais cette dernière, mentalement instable, va s’occuper de ses nièces à sa manière…

Sortie le 17 janvier 2017 en vidéo

"The Girl Next Door" est l’adaptation du roman de Jack Ketchum, que Stephen King lui-même conseille à ses plus fervents admirateurs. C’est dire l’ambiance qui y règne. L’histoire est en effet des plus glaçantes : une jeune fille, recueillie par sa tante, est séquestrée, attachée dans la cave de la maison familiale, battue, violée, et ce n’est pas le pire… La violence est rapidement présente, après un début relativement calme où le réalisateur présente les protagonistes du film, et surtout après avoir mentionné que cette histoire était tirée de faits réels !

Malheureusement, le film devient vite détestable, écœurant, voire répugnant. La violence au cinéma ne date pas d’hier. Cannes 2009 a bien été secoué par l’"Antichrist" de Lars von Trier. Ici on est vite étouffé par des scènes difficilement regardables, même si la majorité d’entre elles sont plus souvent suggérées que montrées frontalement. Ce film sur l’Amérique des années 50, filmé comme un modeste téléfilm du dimanche après-midi, avec des acteurs de seconde zone, semble vouloir trouver sa seule originalité dans l’excès d’horreur montrée au spectateur, ce qui le prive d’une réflexion intelligente sur les causes d’une telle abomination et d’une analyse fine sur ce genre d’événements, plus fréquents qu’on ne le croit aux Etats-Unis.

Le deuxième long-métrage de Grégory Wilson reste donc au ras des pâquerettes de la simple série B qu’il s'avère être. Si le livre avait reçu les louanges de Stephen King, on aura du mal à croire que ce grand nom du roman fantastique fasse autant d’éloges sur l’adaptation cinématographique !

Mathieu PayanEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire