Bagniere comedies_confinement-04

FORTE

Un film de Katia Lewkowicz

Un portrait à la fois touchant et drôle

Nour est une jeune femme en surpoids, mal fagotée, qui travaille dans une salle de sport. Toujours amoureuse d’un ex lui a préféré une femme plus « dans la norme », elle est fortement troublée par l’attention que lui porte l’un des profs de sport. Elle se laisse alors convaincre, par une prof un peu spéciale, que pour gagner à la fois en assurance et en sex-appeal, le Pole Dance pourrait bien être la solution…

Forte film image

Diffusion à partir du 15 avril 2020 sur Amazon Prime

Après des apparitions ou seconds rôles dans quelques longs métrages ("A toute épreuve", "Tout Schuss") et un rôle dans la série "Les Kassos", l'humoriste Melha Bedia fait exploser tout son talent d'actrice sur grand écran avec, enfin, un premier rôle. Maniant l'ironie à merveille, son personnage de jeune femme « forte », qui cherche à prendre de l'assurance auprès des hommes, relève au fil d'un scénario malin, toutes les petites humiliations, les maladresses et les comportements méprisants ou déplacés dont elle est la victime, ceci avec un délicieux second degré.

En mettant en permanence le spectateur dans la confidence de ses états d'âmes comme de ses révoltes, le troisième long de Katia Lewkowicz (après "Pourquoi Tu Pleures ?" et "Tiens-toi droite") vise juste, grâce à une alternance parfaitement dosée d'humour et de gravité. Suivant de près son personnage, sa caméra capte ses petits gestes, ses paroles incisives doublées de grimaces marquant la surprise, la déception ou l'espoir retrouvé, qui font son image maladroite. Jamais moqueur dans le ton, toujours tendre avec ses personnages, "Forte" est une réussite, notamment grâce à un casting d'enfer côté seconds rôles.

Jonathan Cohen joue les profs de gym peu délicats (fournissant sans doute la scène la plus émouvante du film, lors d'un tête à tête au restaurant avec Melha Bedia), Valérie Lemercier dispose de juste ce qu'il faut de folie et d'autorité en prof de Pole Dance, Alison Wheeler (chroniqueuse dans l'émission Quotidien) réussit un beau portrait de copine trop spontanée, Ramzy Bedia joue les beaux-pères paranos avec conviction, tandis que Bastien Ughetto crée la surprise dans un rôle de jeune homme sexuellement hésitant finement écrit et interprété. Présenté à l'Alpe d'Huez, le film ne sortira finalement pas en salles du fait de la pandémie, mais sera visible directement sur la plateforme Amazon Prime.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire