Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

UN FILM PARLE

Un film de Manoel De Oliveira

Plus un essai qu'un film traditionnel

Professeur d'histoire au Portugal, Rosa Maria décide de faire une croisière en Méditerranée en compagnie de sa fille, avant de rejoindre son mari à Bombay. Elle fait la connaissance du capitaine du bateau et de trois femmes(une femme d'affaires française, une ancienne modèle italienne et une chanteuse grecque). Ensemble, dans leurs langues respectives, ils abordent tous les sujets, et tous se comprennent. Mais à l'approche du golfe Persique leur discussion semble menacée…
Affiche du film Julieta

Un Film Parlé est plus un essai qu'un film traditionnel. La narration est clairement divisée en deux parties. La première relate le voyage d'une mère(Leonor Silveira égérie de Oliveira) et de sa fille autour d'une Méditerranée riche de cultures et de paysages. Malheureusement Manoel de Oliveira (dont le premier long métrage date de 1942) ne fait qu'une exposition maladroite et quasi documentaire de l'histoire européenne. Même les quelques figurants ont du mal à se montrer crédibles.

La seconde partie traite du contact des cultures et des langues au travers de débats à la table du capitaine (John Malkovich) où il fait bon vivre et communiquer avec l'Europe. C'est la constatation qu'aurait pu faire cette jeune mère. Mais ce débat prend peu à peu une tournure malsaine, traduisant les inquiétudes d'une aristocratie européenne, et se trouve relayé par une fin aux allures accusatrices. Un film parlé certes, mais pas pour dire grand chose de convaincant…

JulienEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire