Parce qu'on en a jamais assez !

EN ATTENDANT LA NEIGE

Avec les voix de

Le quinté gagnant

À l’aube de l’hiver, un petit tigre découvre le monde, une grand-mère amasse des objets bientôt envahissants, un chiot ère dans la ville, un bébé hérisson s’endort en dehors de son terrier, un lynx sort des bois…

En attendant la neige film animation

"Le Tigre sans rayures" de Robin Morales ouvre le recueil, avec son magnifique dessin dans les tons ocres. Il se dégage de récit initiatique et contemplatif, une douceur incroyable, sur fond de souhait de s’intégrer au groupe. Les plus petits devraient adorer ce personnage qui découvre les oiseaux, le désert, l’orage, et des bois plus sombres… S’ensuit "Le Refuge de l’Ecureuil" de Chaïtane Conversat, en stop motion, mêlant papiers et tissus découpés, pour conter le lien entre une petite fille et sa grand-mère, collectionneuse de mille objets. Très touchant, convoquant cafards mimes comme origami, le film insiste sur l’importance du contact face aux objets, au travers d’un beau récit sur la transmission, autour de la nécessité de savoir « jeter », mais aussi de « se souvenir ».

"Ticket gagnant" de Svetlana Andrianova est le troisième segment, avec ses dessins schématiques dont les motifs et couleurs envahissent tout l’écran, pour souligner le caractère grouillant de la ville pour son héros : un chiot noir. Autour du besoin d’une famille, l’histoire est simple et le film efficace et touchant. "Première neige" de Lenka Ivancíková prend la suite, à nouveau en stop motion, avec des figurines d’animaux. Suivant un bébé hérisson sorti trop tôt de son terrier et ne retrouvant plus son chemin à cause de la neige, le film souligne les dangers de la forêt, comme le bonheur d’avoir une famille. Enfin, "Un lynx dans la ville" de Nina Bisiarina vient clore en beauté ce programme, surprenant par les proportions de son personnage principal, égaré dans une ville terne où les hommes s’avèrent plus curieux que dangereux.

Avec pour la plupart en fond une touche écologiste, incitant au respect des animaux, les films qui composent ce recueil montrera aussi aux plus petits, au travers des parcours de ceux-ci, l’intérêt des liens familiaux. Il leur apprendra aussi à ne pas avoir peur du monde extérieur, tout en les incitant à une certaine forme de curiosité. Quant aux parents, ils pourront admirer au passage les différentes techniques d’animation utilisées, et pourquoi pas tenter d’en expliquer les différences à leurs petites têtes blondes. Un programme idéal pour l’hiver, puisqu’il réchauffe avant tout, le coeur.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire