Parce qu'on en a jamais assez !

EMMENEZ-MOI

Un film de Edmond Bensimon

Le pays du vrai

Jean-Claude, un quinquagénaire à la dérive, n’a pas de travail, pas de famille, hormis son neveu Benoît qu’il élève, et un penchant certain pour l’alcool. Cependant, il a un rêve : rencontrer son idole, Charles Aznavour. Avec Benoît, armés d’un caméscope, ils vont parcourir à pied la distance de Roubaix à Paris pour atteindre ce fameux M. Aznavour…

Edmond Bensimon nous présente un exceptionnel « road movie pédestre » que Jean-Claude, anti-héros par excellence, mène bon train. Gérard Darmon incarne cet homme ordinaire, le « pilier de bar » que l’on croise toujours au bistrot du coin. Criant de vérité, filmé en numérique, il nous touche. Filmé en 35 millimètres, il devient un artiste imposant. C’est là le génie du choix de Bensimon de mêler numérique et pellicule pour faire un film d’un genre nouveau.

Emmenez-moi, à la limite du documentaire d’un côté et à la limite du féerique de l’autre. On est surpris par son humour, sa justesse et son émotion. De l’homme ordinaire, Jean-Claude devient le maître qui agrandit sa tribu au cours de son parcours, qui trouve ses apôtres.

Inspiré du Magicien d’Oz, cet hommage subtil prend des allures de jeu de piste : Amusez-vous à trouver les indices. Emmenez-moi est un conte moderne qui repose sur des personnages définitivement vivants et vrais, tout en gardant la fraîcheur de nos rêves d’enfant. Rien à reprocher donc, à ce petit essai aux allures amatrices, car Bensimon nous emmène au pays des merveilles.

Aïcha ZEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

COMMENTAIRES

CAROLYNE

samedi 5 octobre - 1h00

Le film nulle, je viens d'acheté le dvd , même pas drôle ni bien fait vulgaire

Laisser un commentaire