Banniere Berlinale 2023 Festival de Berlin 2023

EMILY

Un film de Frances O'Connor

Le portrait sensoriel et puissant d'une étoile filante de la littérature

Atteinte de tuberculose, Emily Brontë est au plus mal. Tombée évanouie, ces deux sœurs l’allongent sur une banquette. Sur la table de chevet, Charlotte, l’aînée, aperçoit les 3 tomes du roman d’Emily : « Les Hauts de Hurlevent« . Cette dernière enrage et reproche alors à sa sœur d’avoir écrit sur des personnages si méprisants…

Emily (2023) film movie

Considéré comme un des plus grands classiques romantiques, "Les Hauts de Hurlevents" unique roman d'Emily Brontë, fut adapté maintes fois au cinéma. L'histoire de son auteure, pourtant toute aussi romanesque, fut plus discrète sur les écrans. En effet depuis "Les Sœurs Brontë" d’André Téchiné en 1979, aucun autre film ne s'est penché sur le destin passionnant de la romancière.

Si l'adaptation française peut paraître aujourd'hui un peu trop austère et figée, celle de Frances O'Connor retranscrit superbement le spleen des landes du nord de l'Angleterre où Emily aime tant s'évader. La photographie au grain vintage approche au plus près la tristesse mélancolique de ces collines plombées de ciel gris et battues par les vents. Néanmoins la morosité du décor est contrebalancée par une mise en scène sensorielle aux envolées lyriques justement dosées. La musique envoûtante et quelques ralentis décuplent les bonheurs et les déchirements qui vont ponctuer la courte vie de son héroïne.

Entre pluie et orage, Emma Mackey ("Eiffel" et la série "Sex Education") tient ici son premier vrai grand rôle sur les écrans avec ce personnage rêveur et solitaire qui a du mal à se faire une place entre ses sœurs studieuses, un père autoritaire et un frère tout aussi songeur, mais aigri de ne pas avoir de talent pour écrire. Jeune fille tourmentée, elle n'arrive à exprimer ses sentiments que derrière un masque ou encore la langue française, qu'elle parle de mieux en mieux avec son précepteur. Il faudra que le drame frappe une énième fois dans sa vie pour que son désespoir jaillisse enfin sur le papier.

Bien que solitaire, le destin d'Emily Brontë est lié aux proches qui l'entourent et le film de Frances O'Connor offre à chacun des protagonistes la place qu'il lui faut. En résulte un biopic familial magnifique, romanesque et tragique. Un très bel hommage à cette romancière partie trop tôt, qui comme sa sœur Charlotte, savait si bien conter les affres d'une jeunesse anglaise à l'époque victorienne.

Gaëlle BouchéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire