Bannière Cinélatino Toulouse présentiel 9 au 13 juin 2021

COMMENT J'AI DÉTESTÉ LES MATHS

Un film de Olivier Peyon

Un autre regard sur les maths

Pour comprendre comment on déteste les maths, Olivier Peyon réalise un documentaire qui mène l’enquête sur l’image, la perception et l’impact des mathématiques sur notre société. Le film nous emmène à la rencontre des plus grands mathématiciens (dont Cédric Villani, médaille Fields 2010), qui nous font redécouvrir cette discipline avec humour, philosophie et pédagogie…

Si les mathématiques nous évoquent des mauvais souvenirs, voir des angoisses d’enfance, rien qu’à l’idée de prononcer ce mot, alors ce documentaire pourrait bien nous réconcilier avec cette discipline.
Olivier Peyon réalise un passionnant film sur l’univers des mathématiques en abordant le sujet avec cette question qui hante beaucoup de monde : Pourquoi autant de personnes détestent les maths ?

Pour y répondre, Olivier Peyon est parti aux quatre coins du monde avec sa caméra, interroger des grands noms de la discipline, notamment Cédric Villani (médaille Fields 2010), George Papanicolaou (Professeur de mathématiques à l'université Stanford), Jean-Pierre Bourguignon (Directeur de l’Institut des Hautes Études Scientifiques) et Jim Simons (PDG Renaissance Technologies). Le réalisateur nous livre ces portraits de mathématiciens, pour à la fois qu’ils témoignent de leurs rapports avec les maths et également pour nous faire prendre conscience des enjeux et de l’importance qu’elles ont prises dans nos sociétés.

Les différents entretiens avec ces mathématiciens de renom apportent au film une crédibilité et surtout un autre regard sur le sujet, à travers des témoignages personnels et pédagogiques pour expliciter simplement leurs travaux en la matière. On ne peut s’empêcher de se dire en écoutant ces experts, que les maths peuvent être passionnantes et accessibles, si quelqu’un vous en donne le goût. C’est ce que nous explique François Sauvageot, qui enseigne avec passion et originalité en Maths sup au Lycée Clemenceau de Nantes.

Le film se construit autour de deux parties, la première s’interrogeant avec humour sur les peurs et dégoûts pour cette discipline. Le documentaire ouvre sur des archives télé de l’INA et des témoignages Internet d’anonymes, qui nous livrent leurs angoisses et haines pour les maths avec beaucoup de fantaisie. Le film débute avec légèreté sur ce constat : « les maths qui nous font peur », et très vite le sujet devient une question de société en abordant les problématiques de l’enseignement des mathématiques dans les programmes de l’Éducation Nationale.

La seconde partie du film parvient à nous montrer des aspects plus philosophiques et artistiques sur les maths. Cette partie nous permet de comprendre que les mathématiques sont beaucoup plus importantes et fondamentales qu’on ne le pense. C’est à la fois un moyen de comprendre le monde qui nous entoure et surtout un outil qui fait tourner, voir régi, notre monde (économique, informatique, etc.). La fin du documentaire aborde une facette plus sombre de l’utilisation abusive des mathématiques au service des intérêts spéculatifs des marchés. Même si ce dernier volet est tout aussi intéressant pour comprendre l’impact des maths dans nos vies, il ternie un peu l’image positive et réconciliante du début.

Olivier Peyon réalise une performance en dirigeant des génies en maths comme de véritables acteurs de cinéma pour qu’ils nous livrent avec émotions leurs passions pour cette noble discipline. Ce documentaire a su capter et retranscrire l’essence des mathématiques avec simplicité et pédagogie. Il dédramatise et décomplexifie cette discipline pour en quelque sorte nous rabibocher avec nos maths.

Olivier BeorchiaEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Powered by Preview Networks

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire