Banniere_Festival_Lumiere_2020

CITADEL

Un film de

Attack the block !

Un jeune père de famille résidant dans une cité délabrée voit sa femme enceinte assassinée par des voyous encagoulés. Lorsque sa fille, survivante du drame, est enlevée par les mêmes, il va devoir faire face à ses vieux démons…

Sortie en DVD le 11 septembre 2013

Proche, dans ses prémisses, du très beau "Heartless" (avec Jim Sturgess), dont il partage le sujet de départ et le contexte de déliquescence sociale, ce premier film irlandais impose très rapidement la vision, et le talent, de son jeune scénariste/réalisateur, Ciaran Foy. Une vision assez sombre de la société, qui imprime la rétine dès les premières images. Le début du film, réaliste et pourtant porteur d’espoir, laisse donc vite la place à un désenchantement agressif, alors qu’une sensation d’étrangeté prégnante envahit l’image et la narration.

On peut dès lors croire au constat symbolique d’une violence urbaine en expansion, mais c’est bien l’approche décomplexée, et profondément ancrée dans le fantastique, de son sujet qui fait ici la différence. L’apparition du colossal James Cosmo, vu dans les séries "Sons of Anarchy" et "Game of Thrones", fait définitivement basculer le film dans un autre registre, loin du drame vengeur attendu, à la "Harry Brown". Le résultat, forcément explosif et jusqu’au-boutiste, parvient à mêler les genres (drame psycho/social et film de monstres), et fait de "Citadel" une réussite inattendue. Grosse surprise.

Frederic WullschlegerEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire