Banniere_Fete_Court_Metrage_2021

CHASING MAVERICKS

Vaguement intéressant

Jay Moriarity n’est qu’un gosse quand il se fait aider par un surfeur alors qu’il venait de tomber à l’eau et qu’à tout moment une vague pouvait l’envoyer contre les rochers. Le surf devient alors une passion, une drogue… Et, avec son idole et voisin Frosty Hesson, il aura envie de plus grand et de plus dangereux…

Un film de surf, adapté d’une histoire vraie, avec Gerard Butler (« 300 ») et réalisé par Michael Apted (« Gorille dans la brume ») et Curtis Hanson (« 8 mile ») avait de quoi éveiller la curiosité. D’ailleurs, le film ne manque pas d’intérêt. L’image est belle, les scènes de surf avec leurs monstres de vagues sont impressionnantes et l’humour distillé ça et là dans le long-métrage permet de souffler et de se faire attendrir par les personnages. Les comédiens livrent à cet égard une belle prestation, surtout Gerard Butler qui n’a jamais été si bien dirigé (merci les gars) déployant une palette d’émotions avec une grande sobriété. À ses côtés, le jeune novice Jonny Weston, et sa belle gueule d’ange, fait preuve de conviction, bien qu’il ne dégage pas le charisme d’un Emile Hirsch par exemple.

Pourtant le film n’atteint jamais le sommet de la vague. La faute à un script bourré de lieux communs et de tous les poncifs du genre : le jeune pris sous son aile par un aîné qui devient un père de substitution, le papa du rejeton s’étant fait la malle il y a belle lurette. Bien sûr, l’apprentissage sera difficile, il faudra faire des concessions, certains ne manqueront pas de lui savonner la planche et un grand drame viendra tout remettre en question. Heureusement la fin, cousue de fil blanc, sera heureuse et triste à la fois mais les spécialistes du surf la connaissent déjà puisque c’est tiré d’une histoire vraie rappelons-le. Hanson et Apted, qui a pris le relais du premier pour cause de convalescence suite à une opération du cœur, n’étaient donc pas loin de boire la tasse…

Mathieu PayanEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire