Bagniere comedies_confinement-04

LE CARTON

Un film de Charles Nemes

Un divertissement… qui divertit.

Antoine est réveillé par son proprio qui lui rappelle qu'il doit vider les lieux avant 13h. Le jeune homme fait alors appel à tous ses potes pour l'aider. Seulement, quand on a des copains comme eux, mieux vaut s'abstenir…

Antoine, on l'a tous connu dans notre vie. C'est le gars un peu galère, qui vit au jour le jour, sans penser (à rien). On l'a tous eu au téléphone, genre « Je suis dans la merde jusqu'où cou ! ». Heureusement pour les gars comme lui, tout le monde n'est pas comme Vincent (le beau-gosse qui se tape tout ce qui bouge), Marine (sa petite amie complètement aveugle), David (l'acteur raté) ou Lorenzo (le photographe gay).

Gag sur gag sur gag sur gag… L'équation n'est pas mauvaise mais le film s'alourdit (très) rapidement. Les personnages sont caricaturés, les blagues pas franchement innovantes… Et pourtant on sourit, on se laisse divertir. On embarque dans cette aventure un peu trop folle, parce qu'elle rappelle forcément des souvenirs de jeunesse. A signaler au passage la surprenante prestation de Fred Tistot en comédien hyper sensible, qui répète des tirades obscènes à tout bout de chant.

Lucie AnthouardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire