Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

BAD COMPANY

Un film de Joel Schumacher

Good Efficacity

Lors d'une mission à Prague, un jeune agent de la C.I.A est assassiné en voulant protéger son collègue. Pour poursuivre la mission, les services secrets américain doivent faire appel au frère jumeau du défunt. Cependant, l'intéressé ignore qu'il a un frère jumeau ( car séparés à la naissance) et est aux antipodes de ce dernier (le brillant diplômé face au zonard débrouillard). Et bien évidemment ,le novice aura la douloureuse tâche de sauver les Etats Unis de l'explosion imminente d'une bombe atomique…

La mention de Jerry Bruckeimer au générique est souvent synonyme de gros ratage (Pearl Harbor, 60 secondes chrono, Armageddon) à quelques exceptions près (Ennemi d'état). Ce nouvel opus ferait plutôt partie de la deuxième catégorie, ce qui est assez rare pour être signalé. Cependant, le film ne comporte que peu d'originalité, mais une mise en scène efficace.

En effet, on pouvait faire confiance à Joel SCHUMACHER (Chute libre) pour ne pas vendre complètement son âme au diable Bruckeimer. De plus, le film, qui est présenté comme un énième buddy movie, ne repose pas seulement sur l'alliance ROCK/HOPKINS mais plutôt sur le personnage de Chris Rock qui a le tact de ne pas sur jouer son personnage comme il en a l'habitude. Bad Company est très loin d'être un grand film, mais reste une bonne surprise estivale.

Arnaud CurtEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire