Parce qu'on en a jamais assez !

AIDE-TOI, LE CIEL T'AIDERA

Un film de François Dupeyron

Cela vous amusera-t-il ?

Sonia, mariée et mère de quatre enfants, s’occupe des personnes âgées dans sa cité. Ce qui tombe plutôt bien, l’histoire se déroulant en été 2003 pendant la célèbre canicule meurtrière ! Alors que sa fille se marie et que toute la famille s’apprête à fêter cela, le mari meurt subitement… Les ennuis commencent…

On n’en a pas l’habitude, mais c’est un film grossier que François Dupeyron a réalisé, lui qui avait auparavant sorti les magnifiques et exigeants « C’est quoi la vie ? », « La chambre des officiers » et « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran ».

Grossier parce que la femme qu’il suit va laisser son époux mort pourrir sur son lit (plutôt que d’appeler les secours) puis l’enterrer dans la cave (alors que dehors c’est la canicule : croyez-y !). Grossier parce l’éducation qu’il montre représente à peu près tout ce qu’il ne faut pas faire : la mère laisse son aîné vendre de la drogue à d’autres jeunes et laisse son benjamin se « légumiser » devant la télé ou les jeux vidéos, le tout sans ne jamais rien dire : y’aurait des claques qui se perdent…

Grossier parce que le langage utilisé laisse parfois à désirer : les connotations homophobes (« ces pédales ») et les insultes à l’encontre de la police (« ces bâtards ») sont à la limite du supportable… Grossier aussi du côté de la photo d’Yves Angelo qui poudre l’image d’un jaune citron Tropico (mais "quand c’est trop c’est Tropico") ce qui résulte d’une équation des plus complexes : canicule = soleil = jaune ! Quelle inventivité !

Dommage pour Félicité Wouassi, qui apporte une énergie folle à son personnage, et dommage surtout pour ce cinéma trop rare sur les populations noires qui méritait une histoire autrement plus chaleureuse et surtout réaliste.

Mathieu PayanEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire