Parce qu'on en a jamais assez !

A UNE HEURE INCERTAINE

Un film de Carlos Saboga

Huis clos familial sobre mais intense

1942. Un policier portugais cache dans sa maison un frère et une sur, réfugiés français qui fuient le conflit. Sa fille, qui découvre le secret, décide de réagir...

Commençant comme un film historique avec un lourd contexte de seconde guerre mondiale, l'histoire se resserre autour de cet homme à la fois policier, collègue, mari, amant, père. Tous les personnages tissent un lien différent avec lui, entre désir et manipulation. Une fois le huis clos installé, le film devient alors un drame familial, se recentrant autour du personnage de la fille. Entre un père absent, une mère malade et deux invités indésirables, elle cherchera à tout prix un moyen de rétablir l'équilibre familial qu'elle sent menacé.

La durée extrêmement courte du film (1h15 !) empêche a priori tout approfondissement des personnages. Pourtant, grâce à une mise en scène efficace, des dialogues franco-portugais bien écrits et des acteurs au jeu subtil (on préférera néanmoins le casting portugais), le cinéaste parvient à créer une sensation de tension tout au long du film.

Rémi GeoffroyEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire