Festival de Venise 2019 banniere

À LA RECHERCHE DES FEMMES CHEFS

Avec

Un documentaire inspiré et inspirant

Un tour du monde des chefs féminins dans un univers gastronomique encore bien trop masculin…

Chine. Italie. France. Bolivie. Royaume-Uni : le même constat ; l’élite gastronomique serait réservée aux hommes. Aux femmes, les fourneaux domestiques ; aux hommes, les grandes tables étoilées. Et ce n’est pas le dernier Guide Michelin, où une seule femme a obtenu trois étoiles, qui va venir démentir cette réalité. Armée de sa caméra, Vérane Frédiani parcoure ainsi le monde à la recherche de ces femmes ayant réussi à s’imposer dans cet univers masculin, où le sexisme ordinaire ne rôde jamais bien loin.

Militant et engagé, le documentaire esquisse les nombreux portraits de chefs entrepreneuses, passionnées, innovantes, qui cherchent à leur manière à bousculer les idées reçues et à concevoir la cuisine de demain. À tour de rôle, qu’elles soient encore apprenties ou déjà professionnelles, elles racontent les difficultés à pouvoir exister et à obtenir le respect qu’elles méritent. De l’absence de vestiaires non mixtes au langage employé, jusqu’à la gestuelle qu’elles doivent adopter, toutes ces petites anecdotes contribuent à dessiner le grand tableau sombre : celui d’une profession où on juge une femme sur son physique et non pour ses compétences.

Si la construction est trop classique et redondante (succession d’entretiens) et si la réalisatrice a tendance à se mettre un peu trop en scène, ce tour du monde culinaire a le mérite d’évoquer frontalement ce déséquilibre absurde des sexes, sans aucune amertume. Au contraire, la documentariste préfère donner la parole à des femmes pleines d’espoir et d’initiatives, donnant une tonalité feel good à l’ensemble. Des bancs de l’école jusqu’aux restaurants les plus prestigieux, la réponse apportée par celles qui se bougent pour faire changer les choses est tout autant un message rempli d’optimisme qu’une source d’inspiration. On ressort de la salle révolté mais le sourire aux lèvres, le tout avec une folle envie de manger. Un beau mélange d’émotion pour un savoureux documentaire.

Christophe BrangeEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire