Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

ARTICLES

Lumière 2019

Lumière 2019 : sélection Sublimes moments du muet

Érigé en véritable célébration de l’histoire du cinéma, quoi de plus normal pour les dix ans du Festival Lumière que de remonter le temps jusqu’à l’époque du muet. La section Sublimes moments du muet nous propose donc, à travers onze films répartis en sept séances, de se replonger dans l’art de la narration visuelle pure.

Festival Lumière 2019 affiche 10 ans horizontale
© Festival Lumière

On aura le droit à trois restaurations que sont "Le Papillon meurtri" de Maurice Tourneur, un mélodrame intimiste au travail visuel approfondi et un magnifique jeu d’ombre et de lumière ; "Giboulées conjugales" de Frank Borzage, une comédie de mœurs dans le ton du vaudeville, adaptée de la pièce à succès « The First Year » de Frank Craven ; et "L’Amour de Jeanne Ney" de Georg Wilhelm Pabst, une romance en pleine révolution russe dans un style réaliste.

Ce sera aussi l’occasion de rendre hommage à Musidora, personnification des vampires au cinéma qui en fera une véritable icône des années 1920 et une égérie du mouvement surréaliste, à travers "La Fête espagnole" de Germaine Dulac et "Vincenta" de Musidora elle-même, dont seuls quelques fragments persistent, avant d’enchaîner avec une autre de ses réalisations : "Soleil et ombre".

On pourra de même admirer une série de courts métrages d’animation signés Émile Cohl, dont le tout premier dessin animé de l’histoire du cinéma : "Fantasmagorie". Et pour rester dans la programmation pour les plus jeunes, une séance évènement à la Halle Tony Garnier se tiendra avec trois courts métrages du célèbre Charlie Chaplin ("L’Émigrant", "Charlot chef de rayon", "Charlot s’évade"), un véritable condensé de son talent.

Enfin, véritable acmé de cette section consacrée aux films muets, L’auditorium de Lyon aura le plaisir de vous présenter en Ciné-Concert "La Roue", le film fleuve estampillé Abel Gance qui naîtra de seize mois de tournage et 200 000 mètres de pellicule impressionnée. La Fondation Seydoux-Pathé nous offre donc une restauration exceptionnelle, obtenue à partir du négatif du film, du scénario original d’Abel Gance, ainsi que de la liste musicale conçue par Arthur Honegger et Paul Fosse pour l’accompagnement des projections. Tout cela redonnera la dimension épique voulue par Abel Gance, en deux séances pour une expérience de presque sept heures.

Liste des films de la section Sublimes moments du muet :

La Roue – 1ère partie d’Abel Gance (1923, 3h46, STA)
La Roue – 2e partie d’Abel Gance (1923, 3h07, STA)
L’Émigrant de Charlie Chaplin (The Immigrant, 1917, 24min)
Charlot chef de rayon de Charlie Chaplin (The Floorwalker, 1916, 28min)
Charlot s’évade de Charlie Chaplin (The Adventurer, 1917, 26min)
La Fête espagnole de Germaine Dulac (1919, fragment 8min)
Vicenta de Musidora (1919, fragment 20min)
Soleil et ombre de Musidora et Jacques Lasseyne (1922, 43min)
Courts métrages d’Émile Cohl (1908-1910, 1h10)
Le Papillon meurtri de Maurice Tourneur (The Broken Butterfly, 1919, 58min, STA)
Giboulées conjugales de Frank Borzage (The First Year, 1926, 1h15)
L’Amour de Jeanne Ney de Georg Wilhelm Pabst (Die Liebe der Jeanne Ney, 1927, 1h44)

Ray Lamaj Envoyer un message au rédacteur