Banniere Festival de Cannes 2021 sélection quotidiennes critiques

ARTICLES

FILM COURT VILLEURBANNE 2008 – Programme francophone 2

JUSTE UNE HEURE
de Virginie Peignien
avec Marie Bunel et Sam Karmann

Niveau +1

Une femme interpelle un inconnu dans un café et lui demande si il veut bien faire l’amour avec elle.

Malgré une construction classique et sans grande originalité, l’interprétation est touchante et juste. Une première œuvre tout à fait honorable.

LA MONIQUE DE JOSEPH
de Damien Chemin
avec Jan Hammenecker et Vera Van Dooren

Niveau +3

Joseph, agriculteur, découvre un jour en rentrant des champs, que sa femme a une tête de biche.

Très bonne surprise que ce petit film belge. Une jolie fable où un homme retombe amoureux de sa femme, parce qu’elle se transforme en biche. Totalement surréaliste, il est aussi touchant que drôle.

ETE PRESQUE PARFAIT
de Fouad Mikrat
avec Ichem Saibi et Mauricette Gourdon

Niveau +2

Salim, un jeune sans papier prévient sa voisine qu’il part passer l’été dans son Maroc natal. En fait, il restera secrètement enfermé dans son appartement.

Le début est un peu confus, rien n’oblige Salim à mentir à sa voisine et néanmoins amie. Qu’importe l’histoire qui suit est originale et bien emmenée, puisque son petit studio sous les combles se transforme en petit Maroc, avec sa musique, sa cuisine et ses plages…

FELURES
Animation de Nicolas Pawlowski

Niveau +1

Un homme seul attend chaque nuit, que s’allume le réverbère en face de sa fenêtre pour regarder l’ombre de sa plante verte sur le mur. La silhouette s’éveille soudain et entraîne l’homme dans une danse passionnée.

L’animation est très soignée, le scénario original et pourtant on a du mal à s’attacher au personnage. Les envolées lyriques s’apparente plus à un clip qu’à un court-métrage.

FAITS DIVERS
de Bill Barluet
avec Pierre Richard, Michael Lonsdale, Mehdi Nebbou, Irène Jacob, Léa Drucker, Valérie Leroy, Philippe Nahon, Malik Zidi

Niveau +2

24 heures d’un chassé croisé entre une douzaine de personnages qui ne se connaissent pas forcément et dont le quotidien va être bousculé.

L’idée n’est certes pas très originale, mais elle est toujours aussi plaisante, surtout quand elle est interprétée par de si grands acteurs.

Informations

Gaëlle Bouché Envoyer un message au rédacteur