Festival de Venise 2019 banniere

ARTICLES

BERLIN 2010 – au jour le jour

Pendant 11 jours Abus de ciné va vibrer au rythme du Festival de Berlin 2010, alias la Berlinale, qui fête cette année ses 60 ans. Pour cela, la Potsdamer Platz s'est parée de ses couleurs rouges (tapis, chapiteaux...) et des équipes entièrement tentent de dégager les trottoirs de l'épaisse couche de glace qui les recouvre encore. Un froid glacial et pénétrant est en effet au rendez-vous, avec dès cette fin de semaine de nouvelles chutes de neige annoncées. Les festivaliers vont eux se presser aux guichets puis dans les salles de la ville, qui nombreuses font une place importante à l'évènement.

Arrivé mardi soir en compagnie d'un collègue travaillant pour un cinéma de Dijon, je tenterai de ne pas me casser une jambe en glissant et, chaque jour à partir du 12 février, de livrer ici une première impression sur les films visionnés. Mais l'embargo sur les premières mondiales (nombreuses ici cette année) fait que vous ne pourrez trouver ces infos qu'au lendemain de la présentation officielle des films. Rendez-vous donc dans cette rubrique, pour un quotidien, les premières critiques et quelques extraits des principales conférences de presse (on attend Scorsese, Di Caprio, Penelope Cruz, Kate Hudson, Marion Cotillard, Depardieu, Adjani, Yolande Moreau, Ben Stiller, James Franco...). Un bon festival en perspective et quelques 50 films à la clé !Chroniques quotidiennes:
Jour 1: ouverture chinoise douce amer sous la neige...
Jour 2: Polanski absent mais toujours efficace
Jour 3: Scorsese et Di Caprio en flux tendu, et la roumanie à l'honneur
Jour 4: Zhang Yimou et Ben Stiller en service minimum, heureusement l'Argentine est là avec Por tu culpa
Jour 5: humour nordique avec Stellan Skarsgard
Jour 6: Catherine Keener hésite entre prendre et donner
Jour 7: Riccardo Scamarcio dans une formidable comédie italienne et Sylvain Chomet nostalgique
Jour 8: Depardieu en Dumas et Julianne Moore et Annette Bening en mères lesbiennes
Jour 9: le reste de la compétition et 60 ans avec 9 (Nine)
PalmarèsLes premières critiques:
YOUTH IN REVOLT
UNE VIE TOUTE NEUVE
L'AUTRE DUMAS
L'ARBRE ET LA FORET
PLEIN SUD
LA PIVELLINA
YUKI ET NINA
SHUTTER ISLAND
THE GHOST WRITER

Informations

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur