affiche film

© SND

OTEZ-MOI D'UN DOUTE


un film de Carine Tardieu

avec : Alice de Lencquesaing, André Wilms, Cécile de France, Estéban, Francois Damiens, Guy Marchand...

Un démineur breton, Erwan, découvre à l'occasion d'un contrôle médical pour sa fille enceinte, que son ADN n'a rien en commun avec celui de son père. Perturbé, il engage alors discrètement un détective, pour retrouver son géniteur...


3
Photo film

Une jolie comédie romantique sur les liens familiaux

Carine Tardieu prend son temps pour donner chair à ses personnages et traiter, sur un ton léger, de sujets souvent délicats. Entre "La tête de maman" et "Du vent dans mes mollets" il s'était écoulé cinq ans. Il en fut de même avant ce troisième long métrage, où elle met en scène un quarantenaire, François Damiens, moins excentrique qu'à l'habitude, dans le rôle d'un papa gâteau prenant soin de sa fille enceinte, dont la vie est déstabilisée par la recherche de son vrai père (André Wilms), la rencontre avec une femme fuyante et belle (Cécile De France) et la présence d'un stagiaire particulièrement incompétent (Estéban).

Servi par une brochette d'interprètes tous pertinents et touchants, le film séduit par un scénario aux situations certes improbables dans leur accumulation, mais qui pourtant fonctionne, nous faisant croire à ses personnages, aux liens si tortueux, et nous régalant côté dialogues. À plein régime, il trouve son dynamisme dans quelques surprises bien senties et dans les hallucinantes scènes de l'acteur-chanteur Estéban, que tout le monde retiendra comme la cerise sur le gâteau de cette sympathique comédie. Une œuvre vibrante et vivante, qui nous rappelle judicieusement et avec optimisme, que dans la vie avant de trouver de trouver un fruit mûr, on a droit à bien des fruits pourris.

Donnez votre avis (0)

Partager cet article sur Facebook Twitter





LA BANDE ANNONCE