affiche film

© Happiness Distribution

COMME NOS PARENTS

(Como nossos pais)


un film de Laís Bodanzky

avec : Maria Ribeiro, Clarisse Abujamra, Paulo Vilhena, Felipe Rocha, Jorge Mautner, Herson Capri, Sophia Valverde, Annalara Prates...

Rosa essaye d’être une femme et une mère exemplaire. Lors d’un repas, alors que son travail est déprécié à la fois par son mari et par sa mère, elle provoque une discussion avec cette dernière. Celle-ci lui révèle alors qu’elle a été conçue en dehors du mariage...


4
Photo film

Composer avec le mensonge

C'est par un dispositif classique que se met initialement en place l’intrigue de "Comme nos parents", film brésilien s’attachant à décortiquer le fonctionnement d’une famille, et la reproduction de schémas sociaux d’une génération à une autre. Lors d'un repas de famille du dimanche, une mère se fâche et lâche soudain à sa fille que son père n'est pas son vrai père. Décidant finalement de ne pas couper les ponts, cette dernière tente de dialoguer, afin de savoir qui était cet homme. Une entreprise qui s’avérera peu aisée, le scénario s’amusant à souligner les difficultés de chacun à stabiliser sa vie.

Chronique d'un quotidien qui s'use, le film est avant tout le portrait d'une femme moderne qui veut tout assumer, se forgeant pour elle-même l'image d'une sorte de super-maman capable de tout gérer. Mais à l’image de cette casserole de lait qui se met à bouillir et déborde sous l’œil de la caméra, c’est à l’explosion probable de celle-ci que le film nous propose d’assister. Entre discussion avec un mari qui ressent le poids des mêmes sacrifices, et conseils d’une mère prônant la transgression comme ligne de conduite, le personnage de Rosa va devoir définir son propre virage, sur un chemin qu’elle croyait jusque là tout tracé.

Porté par la formidable Maria Ribeiro, entre fierté de façade et épuisement, "Comme nos parents" explore avec une amertume assumée, les thèmes de l'usure du couple, de la tentation de l'ailleurs et du droit à une certaine fragilité. Il compose une touchant portrait d’une femme en pleine crise de la quarantaine, confrontée à la mutation de sa famille, et tente de nous convaincre au passage de l’importance de se dire la vérité.

Donnez votre avis (0)

Partager cet article sur Facebook Twitter





LA BANDE ANNONCE